Presse

On parle de Bluedigo dans les médias.

Le Parisien

"Depuis sa création, l’entreprise, qui emploie une vingtaine de salariés et revendique 1 200 clients, rachète du mobilier aux entreprises qui déménagent ou réaménagent leurs bureaux pour le reconditionner et le propose à d’autres entreprises. Cette société basée sur le modèle de l’économie circulaire propose également du mobilier neuf éco-responsable et made in France."

Découvrir l'article >

France Inter

"[...] cette réorganisation oblige à renouveler le mobilier de bureau et la préfecture a décidé d'acheter en partie du mobilier d'occasion grâce, notamment, à l'entreprise Bluedigo. Les caissons, par exemple, viennent d'Air France. Les tables de travail sont aussi du réemploi. Les fonctionnaires qui les utilisent ne s'en étaient même pas aperçu."

"Non, on ne le savait pas ! On l'a appris grâce à votre visite, en fait. Mais ce mobilier à l'air neuf et propre. On ne s'était pas rendu compte qu'il était d'occasion."

DECOUVRIR L'ARTICLE >

LES ECHOS

"Alors que les consommateurs se tournent de plus en plus vers les produits de seconde main, les entreprises commencent également à y avoir recours. Notamment pour le mobilier de bureau : c'est pour répondre à cette demande que s'est créée en 2019 la société Bluedigo. La start-up, basée à Ivry-sur-Seine, propose une plateforme où sa clientèle peut acheter chaises, bureaux ou encore rangements."

DECOUVRIR L'ARTICLE >

LE POINT

“Alors que le réchauffement climatique et l’impact de notre consommation sur l’environnement s’invitent de plus en plus souvent dans les débats[...] les approches se multiplient, souvent visionnaires, toujours complémentaires. [...]"

“Bien que complexe à appréhender, l’économie circulaire est sur toutes les lèvres. Mais de quoi parle-t-on au juste ? D’un modèle de start-up
comme Bluedigo..."

DECOUVRIR L’ARTICLE >

BFM BUSINESS

"Des petites structures aux mastodontes du CAC 40, les entreprises se mettent au vert grâce au mobilier reconditionné. Et pour preuve, les demandes ont considérablement augmenté pour la marketplace de mobilier d’occasion et éco-responsable Bluedigo, avec un chiffre d'affaires multiplié par quatre entre 2020 et 2021 [...]

La startup récupère les meubles usagés des entreprises pour les remettre en état puis les revendre. Autre spécialité, la sélection de meubles neufs auprès de fabricants qui répondent à des critères environnementaux."

DECOUVRIR L'ARTICLE >

LES ECHOS WEEKEND

“J'ai très vite senti que le mobilier reconditionné avait un intérêt : bon pour l'environnement et moins cher, il permettait d'accélérer la transition écologique pour tous, y compris ceux qui ne s'intéressent qu'au prix ! Le bénéfice était et reste double.” [...]

"Aujourd'hui, l'offre de Bluedigo a évolué : le mobilier reconditionné a ses limites, en revanche le mélanger à du neuf écoconçu est une formule gagnante."

DECOUVRIR L'INTERVIEW >

B SMART

Interview de Maxime BAFFERT, fondateur de Bluedigo, dans l’émission Smart Impact présentée par Thomas HUGUES sur la chaîne B SMART !

“Chaque année en France, 250 000 tonnes de mobilier de bureau finissent à la benne. L’ambition de [...] Bluedigo est de rendre le mobilier plus circulaire et de participer à la réduction du volume de ces déchets. [...] Bluedigo propose des espaces de travail modulables avec du mobilier d’occasion, upcyclé, ou neuf."

DECOUVRIR L’INTERVIEW >

Découvrez toutes nos RP.

LES ECHOS ENTREPRENEURS

“Le chiffre donne le vertige. Chaque année, 250.000 tonnes de mobilier de bureau sont jetées. La plupart sont mises en décharge ou incinérées. De fait, seulement 20 % des fournitures de bureau sont aujourd'hui recyclées. Elles représentent pourtant 3,8 milliards d'euros de dépenses chaque année. [...]

Mais aussi une vraie opportunité qui n'a pas échappé à Maxime Baffert, fondateur de Bluedigo."

DECOUVRIR L’ARTICLE >

LE FIGARO

“Quand l’entreprise déménage, 99% des meubles vont à la poubelle. [...] Aujourd’hui, 99% du mobilier et fournitures de bureau file tout droit à la poubelle à l’occasion d’un déménagement d’entreprise.

Pour Maxime Baffert, c’est donc un marché qui est quasiment à inventer... «Par ailleurs, le mobilier de bureau est réputé pour être cher, explique-t-il. Nous le revendons environ 50% moins cher. On récupère, on retape, et on revend comme si les meubles étaient neufs!» À la fois économique et écologique."

DECOUVRIR L'EMISSION >

EUROPE 1

"Dans “La France bouge”, Raphaëlle Duchemin et la rédaction d’Europe 1 font le tour de France des initiatives positives et novatrices. [...] Le dossier du jour : Salon des entrepreneurs : les entreprises éthiques, quelles innovations ?

Maxime Baffert fondateur de Bluedigo, plateforme de vente de fournitures et de mobilier éco-responsable pour les entreprises."

DECOUVRIR L’INTERVIEW >

Vous souhaitez nous contacter ?

Une demande presse ? N’hésitez pas à nous envoyer un message !